Dans le cadre de la fête de la Science, le vendredi 14 octobre, ethnoArt et le Comité du film ethnographique proposent deux séances de projections suivies de rencontres avec des chercheurs du programme Babels « Ce que les villes font aux migrants, ce que les migrants font à la ville », coordonné par Michel Agier. 

La rencontre aura lieu à l’auditorium du Muséum d’Histoire Naturelle, 57 rue Cuvier, 75005 Paris. Inscription souhaitée, accès libre dans la limite des places disponibles. Pour plus d’information, merci de nous contacter.

La permanence – Alice Diop | 9h30 – 12h30

De 9h30 à 12h30, vous pourrez visionner La permanence d’Alice Diop (2016). Le film a été tourné dans la permanence d’accès aux soins de santé de l’hôpital Avicenne de Bobigny. Sri Lanka, Guinée, Bangladesh, Afrique du Sud… Au fil d’une vingtaine de consultations, se dessinent à travers les douleurs des corps les multiples traumatismes des âmes. Sur les séquelles de la violence ayant parfois contraint les migrants à fuir leurs pays se greffent les peines de l’éloignement des familles, les difficultés de la survie en terre étrangère. Face à eux, un généraliste, flanqué d’un psychiatre, tente d’apporter des solutions médicales immédiates et une écoute bienveillante.

L’Abri – Fernand Melgar | 14h-17h

De 14h à 17h, nous projetterons L’Abri de Fernand Melgar (2014), film primé en 2014 au festival international de Locarno et Prix de la meilleure mise en scène au Festival international du film d’Amiens. Vous pourrez y découvrir le quotidien d’un hébergement d’urgence pour sans-abris à Lausanne pendant un hiver.

 

Cet événement est organisé en partenariat avec le Muséum d’histoire Naturelle, l’ANR Babels, l’EHESS et le Comité du film ethnographique. Il est soutenu par la Ville de Paris et la Région Île-de-France.