Nous sommes aussi sur :

Formation

Travailler en contexte interculturel, les  apports d’une réflexion anthropologique

En septembre 2014, grâce au soutien de la Région Île-de-France, nous lancions un nouveau programme de formation à destination des professionnels de l’enfance et de la petite enfance. Cette offre répond à la demande de partenaires (notamment les services jeunesse) qui souhaitent sensibiliser les animateurs et les travailleurs sociaux aux enjeux de la diversité culturelle.Partant du principe que les différences culturelles sont trop souvent source d’incompréhension et de conflits, l’objectif de ces formations est d’enrichir les pratiques pédagogiques en apportant un éclairage nouveau et original sur des situations vécues au quotidien. Il s’agit d’amener les stagiaires à interroger collectivement les enjeux de la diversité culturelle, et plus spécifiquement les possibilités de concilier convictions personnelles, contraintes institutionnelles et attentes des publics. La diversité des organisations familiales, des modalités éducatives ou des pratiques religieuses suscitent de nombreuses réflexions chez les professionnels des secteurs de l’animation, du social, du socio-culturel, de la santé et de l’éducation. Nourrir ces questionnements et enrichir les pratiques professionnelles sont les objectifs des formations proposées par l’association ethnoArt. Ces journées sont conçues à partir de modules thématiques. Elles reposent sur des contenus anthropologiques et sur une méthodologie dynamique permettant d’analyser collectivement les situations d’interculturalité en contexte professionnel. En 2015, nos formations ont concerné 580 professionnels. Elles se sont déroulées selon plusieurs temporalités allant d’une demi-journée (3 heures) à trois journées (21 heures). Les contenus ont été définis en fonction de la durée et des besoins identifiés par les partenaires.

  • Objectifs
  • Publics
  • Méthode
  • Thèmes
  • Durée et tarifs

Objectifs

  • Mieux appréhender les enjeux de la diversité sociale et culturelle en s’appropriant les outils et connaissances de l’anthropologie.
  • Enrichir ses pratiques pédagogiques en portant un regard nouveau et original sur des situations d’interculturalité vécues au quotidien.
  • S’interroger collectivement sur les possibilités de concilier convictions personnelles, contraintes institutionnelles et attentes des publics.

Publics

Toute personne amenée à travailler en contexte interculturel. Salariés du secteur de l’éducation, de l’animation, du social, du médico-social et de la santé.

Méthode

L’intervenant privilégie la méthode participative. Il utilise des supports audiovisuels, des textes (extraits d’ouvrages et d’articles scientifiques) et des exercices pratiques pour favoriser l’échange et la réflexion collective. Une attention particulière est accordée aux questions concrètes issues du terrain et de l’expérience des participants.

Thèmatiques

  • Les figures de l’étranger
  • La différence des sexes
  • Approche anthropologique de la famille
  • Naître et grandir : anthropologie de l’enfance
  • Les techniques de maternage à travers le monde
  • Les cultures juvéniles
  • Genre et adolescence
  • La transmission dans l’épreuve de la migration
  • Les pratiques alimentaires au regard des différences culturelles
  • Anthropologie de la rumeur et de l’honneur au temps des réseaux sociaux
  • L’argent, circulations et symboles
  • Pratiques religieuses et laïcité

Durée

Les modalités d’intervention sont définies en fonction des besoins. Les formations sont conçues à partir de modules complémentaires pouvant se décliner selon différentes temporalités allant d’une journée à plusieurs journées de formation.

Tarifs

Au siège de l’association : 300€ la journée. Hors les murs : sur devis. Agrément en cours. Nous contacter si difficulté de financement.

Formations 2016

Nouveaux cycles de formation dans nos locaux à destination principalement des animateurs et directeurs de centre de loisirs (petite enfance, enfance, jeunesse) : l’anthropologie au service du vivre ensemble. Mieux connaître les cultures de chacun peut vous aider au quotidien !

Dans le blog au sujet des formations


Formateurs

    Samuel Thomas

    Sociologue

    Formé à la sociologie (EHESS) et à la réalisation documentaire (Université d’Evry), Samuel Thomas articule ces deux approches dans son travail de formateur au sein d’Ethnoart. Il poursuit parallèlement cette démarche dans ses travaux de recherche sur l’expérience et le travail de soin, saisis tant du côté des malades que des soignants.

        Tatiana Lopez

        Psychologue clinicienne

        Titulaire d’un Master Professionnel en Psychologie Clinique et Psychopathologie obtenu à Paris Descartes (2011), Tatiana Lopez s’est ensuite dirigée vers un Diplôme Universitaire au Centre Minkowska en Anthropologie Médicale Clinique (2012) afin d’ouvrir sa pratique au champ de l’interculturalité. Après avoir participé à l’organisation de séjours de vacances auprès de l’Association ACVER pour de jeunes enfants et adolescents placés en foyer. Elle a développé un intérêt pour les problématiques liées à l’adolescence et à la protection de l’enfance et s’est investi dans la prévention des risques liés à ces âges ainsi que dans le travail auprès des familles. Sa pratique professionnelle s’est progressivement orientée vers le milieu de la justice et son travail porte aujourd’hui sur les problématiques liées aux violences intrafamiliales, aux usages de stupéfiants et/ou d’alcool, et à la réinsertion d’un public très varié.

            Camille David

            Ethnologue - anthropologie des religions

            Après une formation en anthropologie (EPHE), elle a réalisé de nombreux terrains auprès de la communauté juive d’Île-de-France. Elle a également diversifié ses expériences professionnelles au sein de l’Éducation Nationale, de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration et de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Elle travaille pour l’association ethnoArt en tant que médiatrice scientifique depuis 2013.

                Sylvie Teveny

                Ethnologue - questions de genre, culture inuit

                Sylvie Teveny est ethnologue, diplômée de l’Inalco et de l’École d’anthropologie de Paris. Elle possède une longue expérience dans le domaine de la formation pour adultes au sein d’établissements d’enseignement supérieur. Spécialiste du monde inuit, elle est également responsable de l’association Inuksuk.

                    Audrey Dessertine

                    Chargée de la formation

                    Diplômée de l’École Pratique des Hautes Études, elle a mené de nombreux terrains au Sénégal et dans la communauté sénégalaise en France. Elle a enseigné à l’École d’Architecture de Versailles en tant qu’anthropologue et est salariée de l’association ethnoArt depuis 2010.

                    06 61 11 40 17 ethnoart.audrey@gmail.com

                      Vous êtes intéressé par un atelier ou une formation ?

                      Contactez-nous

                      This is a unique website which will require a more modern browser to work!

                      Please upgrade today!