Retour à la mosaïque

Expériences des migrations

Souvent mal perçu.e.s dans la société qui les accueille, les migrant.e.s sont affublé.e.s de nombreux préjugés, en raison même de leur migration. Nos interventions vous proposent d’explorer l’individualité des parcours pour mieux saisir l’indispensable négociation entre différents modèles sociaux et culturels qui découlent des déplacements de population.

À partir des savoirs et des méthodes de l’ethnologie, nous vous invitons à faire un pas de côté pour réfléchir aux migrations comme processus historiques, sociaux et politiques, à la croisée entre trajectoires individuelles et collectives.

Qui sont les migrant.e.s ? Que signifie ce terme ? Quelles réalités sociales et humaines recouvre-t-il ? Si aujourd’hui, lorsque l’on évoque les migrations, on parle souvent de « migrant.e.s », il y a seulement quelques années, c’est le mot « immigré.e.s » qui prévalait dans les discours politiques et médiatiques. Quels sens donner aux différents mots employés pour désigner les personnes en situation migratoire ? Quels enjeux politiques, sociaux, économiques les accompagnent ? C’est ainsi que les discours sur les migrations véhiculent très souvent des préjugés et des stéréotypes concernant les personnes et les groupes qui migrent, assimilant souvent ces déplacements de population à une menace pour la communauté d’accueil.

En accordant une attention particulière aux récits de vie, l’ethnologie permet de repenser les phénomènes migratoires en restituant chaque trajectoire individuelle dans son contexte historique, social et politique. Elle permet ainsi de comprendre les grands enjeux collectifs et humains qui les accompagnent.

Les ateliers et formations que nous vous proposons sur ce thème sont l’occasion d’initier une réflexion sur les migrations comme processus individuels et collectifs, qui ont accompagnés l’hominisation. Nous vous invitons à explorer la question des représentations des étranger.è.s, en France, dans l’histoire et porter un autre regard sur la diversité culturelle constitutive de la société française.

Cette thématique peut être liée sous plusieurs aspects avec les thématiques Des préjugés au racisme ou Genre et sexualité.