Retour à la mosaïque

Les représentations de la maladie et du soin

Si toutes les sociétés ont à faire avec la maladie, toutes n’ont pas les mêmes manières d’en penser les causes, de la manifester et de la soigner. Cette thématique s’adresse particulièrement aux professionnel.le.s du soin souhaitant se décentrer par rapport à leurs pratiques habituelles, afin d’accompagner au mieux les personnes malades.

À partir des savoirs et des méthodes de l’ethnologie, nous vous invitons à faire un pas de côté pour découvrir la diversité des représentations de la maladie et des pratiques de soin à travers le monde et les dynamiques sociales et culturelles qui les accompagnent.

La perception de la maladie émerge à partir de la conception du corps, lui-même objet de diverses représentations, au croisement entre l’individu et la société. Ce sont ces représentations qui vont déterminer le normal et le pathologique, qui sont des catégories qui changent dans le temps. Elles sont également en lien avec des représentations du monde, où les êtres qui l’habitent (animaux, plantes, microbes, esprits, etc.) ont souvent un rôle à jouer, que ce soit dans le déclenchement d’une pathologie comme dans sa guérison.

Dans un contexte multiculturel comme en France, les structures de soin sont devenues des espaces d’interculturalité, où se côtoient patient.e.s et soignant.e.s aux identités et référents culturels multiples. Une prise en charge médicale centrée sur le/la patient.e pose des défis spécifiques et exige que les professionnel.le.s se défassent de tout ethnocentrisme en considérant d’autres points de vue que le biomédical sur le corps et la maladie. En tant que professionnel.le, comment prendre en compte cette diversité croissante pour mieux accompagner les patient.e.s, notamment les publics migrants en situation de grande précarité ?

Les ateliers et formations que nous vous proposons sur ce thème invitent à découvrir et s’approprier des concepts de l’ethnologie médicale et de la santé pour mieux cerner l’influence de la culture sur le corps, en relation avec l’expérience personnelle de la maladie. Notre approche incite également à porter un regard dynamique et contextuel sur la notion de culture , afin de ne pas réduire l’identité et le vécu des patient.e.s à ce seul facteur explicatif, pour assurer un suivi médical ou psycho-social adapté.

Cette thématique peut être liée sous plusieurs aspects avec les thématiques Expériences des migrations, Humain et environnement, Les différents âges de la vie et Pratiques alimentaires.